presse

les vieux 2013

Danielle Collomb

Paru dans L'Echo Rollois, le 11 janvier 2013

PORTRAITS DE NOS JEUNESSES

Identités métisées

Roulement de tambours au Nouvel-An 2009

Nous sommes la plus vieille société du village. La Jeunesse de Mont-sur-Rolle est née en 1790. Son président actuel, Keyvan Moghaddam, 20 ans, symbolise pourtant une société de Jeunesse impliquée de plein fouet dans le brassage des populations que connaissent aujourd'hui les villages de La Côte. Avec d'un côté des citoyens du cru impliqués corps et âme dans la vie du terroir, de l'autre des nouveaux venus travaillant en ville, farouchement plus avides de calme que de fêtes villageoises. Les tambours de la Jeunesse sauront-ils défendre leur place en ce 21e siècle métissé?

Citadins expulsés

Keyvan Moghaddam explique: Nous sommes 11 membres, dont une fille. Notre spécialité, c'est devenu l'organisation de soirées karaoké. La faute aux bagarreurs venus des communes-centres (Rolle, Nyon et Morges, principalement), qui avaient pour habitude de repérer les soirées disco en campagne, et de s'y rendre pour semer la pagaille. Le président précise: La proximité de notre commune d'avec les voies de chemin de fer explique qu'on ait eu ces problèmes, et qu'on ait converti les soirées de bal en soirées karaoké. Du coup, on est davantage entre jeunes de Jeunesses. Selon l'étudiant en microtechnique à l'EPFL, depuis que les manifestations de la Jeunesse de Mont-sur-Rolle ont changé de style, les policiers n'ont plus à se déplacer. Les karaokés sont moins tendance, plus vieillots, et attirent donc moins les citadins chercheurs d'ennuis, assure-t-il.

Au Giron, à St-Oyens en 2008

Du seau d'eau sur la tête au dialogue interculturel?

Interrogé sur sa manière à lui de vivre sa double appartenance, lausannoise pour les études et montoise de cœur, le président affirme: Ayant été au gymnase, il y en a qui ne comprennent pas qu'on fasse partie des Jeunesses campagnardes du canton. Moi, je fais le mix entre les deux cultures, parce que j'aime la diversité. Et, personnellement, je me sens attaché aux valeurs villageoises. Le Montois ajoute: Entre copains du gymnase et copains du village, on essaie de se mélanger, et de se tenir au courant de ce qu'on fait, et où. L'Iranien d'origine est cependant sensible aux frictions qui séparent les modes de vie ancestraux des contemporains, notamment en ce qui concerne les lieux de résidence et leurs significations pour les uns et les autres. Pour les nouveaux venus dans les villages de La Côte, une localité décentrée est souvent synonyme de calme et d'anonymat. Dans certains quartiers de Mont-sur-Rolle, alors que nous tapions le tambour, à Nouvel-An, il est arrivé que les habitants, étrangers à la culture locale, nous jettent des seaux d'eau à la figure et déposent plainte pour tapage nocturne! s'exclame le président. Il n'exclut pas de contribuer concrètement à faire vivre ensemble les différents citoyens de son village, par exemple en informant les nouveaux venus sur le sens des traditions villageoises, ou en les éclairant sur les fêtes et les rituels qui marquent le calendrier d'une Jeunesses campagnarde. L'heure de la communication semble avoir sonné pour les Jeunesses autant que pour les entrepreneurs de La Côte: la richesse unqieu de notre région semble en dépendre. Affaire à suivre.

Katherine Friedli

Paru dans L'Echo Rollois, le 4 juin 2010

Rolle: la Jeunesse de Mont-sur-Rolle défile dans les rues

Nicolas, Julien, Franck et Bastien

La Jeunesse de Mont-sur-Rolle a animé la soirée du Réveillon à Rolle en défilant en ville (photo Raymond Darioly) avec tambours et costumes, avant d'en faire de même à Perroy et à Féchy.

MR

Paru dans La Côte, le 4 janvier 2010

Le bal des Vieux

Depuis hier, les tambours de la Jeunesse résonnent, infatigables, dans les rues de Mont-sur-Rolle. Il en sera ainsi jusqu'au 2 janvier, après un défilé dans la Grand-rue de Rolle, le 31 décembre, en fin de soirée. Le 3 janvier, les membres de la Jeunesse transmettront grosses caisses et tambours aux anciens de la société. Les Jeunes en profiteront alors pour organiser leur traditionnel Bal des Vieux, agendé au dimanche 3 janvier, dès 21 heures, à la Grande salle. L'entrée est libre.

RD

Paru dans La Côte, le 30 décembre 2009

Mont-sur-Rolle: broche de Jeunesse

La broche de la Jeunesse à Mont-sur-Rolle

Renouant avec une ancienne tradition, la Société de Jeunesse a organisé samedi une broche de soutien (photo R. Darioly).

Le bénéfice de ce repas contribuera à couvrir certains de nos frais de fonctionnement, explique Keyvan Moghaddam, président, notamment l'achat de t-shirts et la réparation de tambours.

Les prochaines activités de la Jeunesse auront lieu aux vendanges avec l'habituel karaoké, puis à Nouvel An. La société compte neuf garçons et une seule fille.

RD

Paru dans La Côte, le 15 juillet 2009

Mont-sur-Rolle: la Jeunesse a frappé

La Jeunesse de Mont-sur-Rolle dans la Grand-Rue à Rolle

Bravant le froid et les routes gelées, les tambours et les grosses caisses de la Jeunesse de Mont-sur-Rolle n'ont pas failli à la tradition. Durant plusieurs jours, ils ont rappelé de façon tonitruante à la population qu'une nouvelle année était née. Le 31 décembre, ils ont même défilé dans la Grand-Rue de Rolle. (photo). Ils n'ont abandonné leurs instruments que samedi pour préparer le «Bal des Vieux». Les anciens les ont alors relayés dans les rues (et surtout dans les caveaux) du village.

Raymond Darioly

Paru dans La Côte, le 7 janvier 2009